Psychologue Genève › Blog psy & contributions

Psychologie, coach de vie, développement personnel, PNL, santé mentale : Blog psy & coaching

Première consultation psy : questions et réponses

Première séance psy, que faut-il en attendre ?

Première consultation psy – La première séance chez un psychologue est un moment crucial dans le parcours de toute personne en quête de soutien psychologique. Que vous ayez décidé de consulter pour faire face à des défis personnels, des troubles mentaux ou simplement pour mieux vous comprendre, cette première étape marque le début d’un voyage vers un bien-être mental. Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez peut-être avant de prendre rendez-vous au sein d’un cabinet de psychologie ou d’effectuer un coaching parental.

Quelle est la durée d’une séance ?

La durée d’une séance de consultation chez un psychologue peut varier, mais en général, elle dure entre 45 minutes et une heure. Cette période permet au patient de s’exprimer librement, de discuter de ses préoccupations et de collaborer avec le psychologue pour explorer les problèmes sous-jacents. 

La première séance, en particulier, peut être légèrement plus longue, car elle comprend généralement une évaluation initiale. Le psychologue posera des questions sur votre histoire personnelle, vos antécédents médicaux et familiaux, vos expériences actuelles et passées, ainsi que sur les raisons pour lesquelles vous avez décidé de consulter.

Cette évaluation initiale aide le psychologue à mieux comprendre votre situation et à développer un plan de traitement personnalisé.

 

Première consultation psy : questions réponses à propos d'une première séance chez un psychologue psychothérapeute

Approches et pratique

Il existe de nombreuses approches thérapeutiques en psychologie. Le psychologue choisira celle qui convient le mieux à vos besoins.  Pour une première consultation psy, le choix de l’approche dépend des besoins du patient et des compétences du psychologue.

L’objectif principal est de créer un environnement sûr et de confiance où le patient peut discuter ouvertement de ses préoccupations et de ses besoins. Toutes les questions que peuvent se poser le patient sont abordés lors de la première consultation psy mais peuvent également l’être de manière téléphonique avant la prise de rendez-vous. D’autres questions peuvent être également posées, comme par exemple les prestations psy proposées, les honoraires, le remboursement par les assurances, etc.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Cette approche se concentre sur la modification des pensées et des comportements négatifs pour favoriser un changement positif. 

La thérapie psychodynamique

Elle explore les aspects inconscients du comportement et des émotions, souvent en examinant les expériences passées pour comprendre les problèmes actuels. 

La thérapie humaniste

Cette approche met l’accent sur l’auto-découverte, l’acceptation de soi et la croissance personnelle. 

La thérapie familiale ou thérapie en couple

Elle se concentre sur les relations interpersonnelles et vise à améliorer la communication et la compréhension au sein des familles ou des couples. 

La thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT)

Elle vise à aider les individus à accepter leurs émotions et à s’engager dans des comportements alignés avec leurs valeurs personnelles.

La nature de la première séance peut varier en fonction des troubles ou des besoins spécifiques du patient.

Première consultation psy : La nature de la première séance peut varier en fonction des troubles ou des besoins spécifiques du patient.

Déroulement d’une première consultation psy

Lorsque vous envisagez une première séance psy, qu’il s’agisse d’une consultation dans un cabinet de psychologie, un cabinet de psychologie ou encore chez un psychanalyste, il est naturel de se poser des questions sur la possibilité d’être accompagné. Cela peut être le cas lorsqu’il s’agit d’une thérapie d’adolescent ou d’une consultation psy pour un enfant.

Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez peut-être avant de prendre rendez-vous pour une première consultation psy.

Consultation et thérapie individuelle

Pour une consultation individuelle, il est courant que le psychologue vous encourage à venir seul à votre première séance psy. Cela permet de créer un environnement propice à une communication ouverte et confidentielle entre vous et le professionnel de la santé mentale. Toutefois, si vous préférez être accompagné par un proche, cela peut être envisagé.

Certains psychologues peuvent également autoriser la présence d’animaux de compagnie, sous réserve d’une demande préalable.

Pour les parents sans possibilité de garde pour leur enfant, il est recommandé de réaliser le premier entretien entre adultes. Cette approche permet une discussion plus libre et plus confortable sur des sujets parfois sensibles, tels que les désaccords entre les parents ou d’autres problématiques du même acabit. De plus, il peut être difficile ou gênant de décrire votre enfant en sa présence.

Toutefois, il est essentiel de souligner que le suivi psychologique que vous entreprenez est une décision personnelle. 

Votre démarche de bien-être mental

Le choix d’être accompagné ou non lors de la première consultation dépend de vos besoins et de votre confort personnel. Votre psychologue est là pour vous soutenir dans votre démarche de bien-être mental, quelle que soit votre décision.

Si vous estimez que la présence de votre enfant ou de votre adolescent est nécessaire ou qu’elle contribuerait à une meilleure compréhension de la situation, cela peut être envisagé, en accord avec le psychologue.

Néanmoins, pour une première consultation psy, je recommande de venir seul afin de pouvoir m’exposer vos besoins et que cette première séance permette de me présenter vos besoins.

Du dialogue et silences : l’orientation du thérapeute

Vous vous demandez si le thérapeute va vous poser des questions ou au contraire vous laisser vous présenter seul(e), sans orientation de sa part ? 

Il est très probable que votre thérapeute vous demande des informations administratives de base, telles que votre date de naissance et votre adresse, au début de votre séance.  C’est le cas lorsqu’un nouveau patente effectue sa première consultation psy au sein de mon cabinet.

Une fois que vous vous serez présenté(e) et installé(e) confortablement, je vous inviterai à discuter de la raison de votre consultation.  

Les premiers entretiens, souvent appelés “séances anamnestiques,” sont conçus pour établir une relation et mieux comprendre votre situation. Pendant cette phase, vous aurez l’occasion de partager votre histoire personnelle, de décrire vos symptômes, d’expliquer vos objectifs de traitement et de discuter de vos besoins. 

Les premiers entretiens, souvent appelés "séances anamnestiques," sont conçus pour établir une relation et mieux comprendre votre situation.

Vous pourrez également discuter de la fréquence des rendez-vous et de la durée prévue du traitement. Ces échanges initiaux sont cruciaux pour que je puisse adapter mon approche à vos besoins spécifiques et vous offrir un soutien efficace tout au long de votre parcours de traitement.

Avec ou sans prise de notes

Il est  probable que je doive prendre des notes lors de la première séance. Après cette première évaluation, qui dure en moyenne de 3 à 5 séances, je pourrais  réduire la fréquence de ma prise de notes, voire m’abstenir de le faire lors de certains séances.

Vous concernant, la décision de prendre des notes lors de votre première séance psy vous appartient. 

La plupart des patients ne le font pas mais vous êtes libre de le faire, tout en essayant de vous concentrer sur l’interaction avec votre thérapeute. Vous êtes également libre de préparer votre séance en écrivant une liste des sujets que vous souhaitez aborder ou encore, de situations passées qui vous sont arrivées depuis votre dernière consultation. 

A lire aussi : A propos du déménagement du cabinet psychothérapeute Lausanne

Cela peut vous aider à vous rappeler des points que vous jugez importants et à vous sentir plus confiant(e) pendant la séance. 

L’essentiel est que vous vous sentiez à l’aise et que vous puissiez communiquer ouvertement avec votre thérapeute pour tirer le meilleur parti de votre traitement.

L'essentiel est que vous vous sentiez à l'aise et que vous puissiez communiquer ouvertement avec votre thérapeute pour tirer le meilleur parti de votre traitement.

A propos de la confidentialité de nos échanges

La relation entre un patient et son psychologue repose sur un socle essentiel : la confidentialité. Ce principe fondamental garantit que les échanges entre le patient et le psychologue restent strictement confidentiels, créant ainsi un espace sûr et de confiance pour aborder les défis personnels et les problèmes de santé mentale.

La confidentialité en thérapie signifie que tout ce qui est partagé lors des séances reste privé et ne sera pas divulgué à des tiers sans le consentement explicite du patient. Cette règle s’applique à toutes les informations, qu’elles soient personnelles, émotionnelles, ou même médicales. Les dossiers et les discussions entre le patient et le psychologue sont protégés par des lois strictes de confidentialité.

La confidentialité favorise un environnement où les patients se sentent en sécurité pour s’exprimer en toute honnêteté. La peur du jugement ou de la répercussion sur leur vie quotidienne peut être un obstacle majeur à la communication.

Les patients sont plus enclins à explorer des sujets sensibles ou gênants s’ils savent que leurs confidences resteront privées. Cela permet au psychologue d’obtenir une image plus complète de la situation et de fournir un soutien adapté.

En sachant que leurs préoccupations ne seront pas révélées à d’autres, les patients sont plus susceptibles de rechercher activement des solutions à leurs problèmes, ce qui favorise le processus de guérison.

La confidentialité pour les patients adolescents

Concernant la consultation de mineurs et la prise de rendez-vous pour une première séance psy, en règle générale, la loi stipule que les deux parents doivent être informés de l’engagement d’un suivi thérapeutique pour un adolescent et donner leur consentement. 

Parfois, la maturité et la capacité de discernement d’un adolescent peuvent être suffisantes pour justifier une demande de consultation de sa part, sans nécessairement exiger le consentement des deux parents.

Cependant, en ce qui concerne le contenu des séances, il est essentiel de souligner que votre psychologue est tenu par le secret médical et ne devrait en aucun cas divulguer des informations à quiconque : qu’il s’agisse des parents du jeune ou d’autres tiers.

Cette question sera abordée lors de la première séance psy, car chaque situation étant unique, cela mérite une discussion approfondie etre le thérapeute et son patient.

A lire aussi : “La première consultation” par Jean-François Solal sur Cairn.info

Vérifiez les disponibilités pour prendre rendez-vous au cabinet psy

 

Cliquez ici pour voir les disponibilités et prendre rendez-vous en cabinet

 


Recherches similaires pour cet article : “Première consultation psy

  • Comment se déroule une première consultation psy avec ado
  • Tout savoir sur une première consultation psy à Genève
  • Quel est le délai d’attente pour une première consultation psy ?
  • Questions et réponses avant d’aller consulter un psychologue
  • Combien coûte une consultation avec un psy pour enfant
  • Conseils pour trouver un psychologue adapté à ses besoins
  • A propos des approches en thérapie
  • Dois-je accompagner mon fils pour une première consultation psy
  • Est-ce possible d’effectuer des consultations psy en ligne depuis lausanne
  • Différences entre consultation psy en cabinet et consultation en visio
  • La confidentialité des échanges lors d’une première consultation psy en cabinet
  • Puis-je prendre des notes pour en parler à mon psy ?
sur 5 - Merci pour votre vote !
Les commentaires du blog Psy sont pour le moment fermés.